Skip to content

Handicap mental et autisme

Texte protégé par un droit d'auteur :     copyright-logo-pour-sos-detresse

Pour comprendre comment il est possible que Dieu permette qu'il existe sur terre des personnes handicapées mentales dès leur naissance, il y a lieu de considérer au préalable plusieurs points, expliqués dans d'autres conférences :

- le hasard et l'injustice

Des lois précises régissent le monde et l'existence des êtres humains. Elles sont expliquées en détails dans la conférence "Les lois de Dieu". Ces lois doivent être considérées comme des amies au service de l'humanité pour aider chaque être humain à trouver le chemin qui lui est utile et nécessaire au cours de son existence. Ces lois sont parfaites et excluent d'emblée toute erreur et toute injustice. On en déduira ainsi que le hasard n'existe pas et que toute situation qui survient au cours de la vie possède sa raison d'être. C'est le devoir de tout homme de chercher à découvrir la raison d'être de chaque situation qui le dérange et l'interpelle afin qu'il en tire partie de la façon la plus profitable qui soit. S'il ne le fait pas, la même situation se représentera au cours de sa vie ou au cours d'une vie future jusqu'à ce qu'il trouve quelle leçon il doit en tirer et qu'il l'applique dans sa vie. Lorsqu'il a compris cela et qu'il se conforme à ce qui lui est demandé, le fil du destin qui lui était ainsi accroché peut se dénouer et il devient libre de ce lien.

- le but de l'existence

Même si beaucoup d'êtres humains vivent sur terre en ignorant pourquoi ils y sont, cela ne signifie pas que leur vie soit sans but. Ils doivent faire l'effort de découvrir le but de leur existence et de tout mettre en oeuvre pour atteindre ce but qui les conduit à la perfection. La conférence "la réincarnation -  le sens de la vie" en donne l'explication. Ainsi, si l'homme s'égare au cours de sa vie ou perd son temps à des futilités au lieu de le consacrer à atteindre le but qui lui est utile, des événements particuliers vont survenir au cours de sa vie pour le lui rappeler. Il est reconnu que c'est souvent après un fait marquant qui le secoue durement qu'un être humain s'exclame : "cet événement m'a fait retrouver les vraies valeurs de la vie" ou bien "après ce qui m'est arrivé, je ne me ferai plus autant de soucis pour des choses qui n'en valent pas la peine". Ces événements difficiles ont été utiles pour lui redonner des objectifs nobles et un sens plus sérieux à sa vie.

- la réincarnation

Nous n'avons pas une seule existence terrestre. Depuis l'arrivée de l'homme sur la terre, nous sommes tous venus vivre de nombreuses fois. C'était nécessaire pour "apprendre" et nous perfectionner. Au cours de ces différentes vies, nous avons connu d'autres humains avec lesquels nous avons tissé des liens par les relations vécues. Certaines relations ont pu être très positives et dans d'autres cas, nous avons pu mal nous comporter et faire du tort à quelqu'un. Les lois de la Vie exigent que nous "réparions" nos torts. Cela peut se passer au cours de la même vie ou au cours d'une vie future. Ainsi, nous rencontrons tout au long de notre séjour terrestre des gens que nous avions déjà croisés au cours de nos vies précédentes. Certains pouvaient déjà faire partie de la famille, et d'autres, être des amis ou simplement des personnes que nous croisons à un moment donné. Lorsqu'une personne s'est mal comportée avec une autre, les deux personnes doivent revenir vivre à la même époque sur terre. Les fils du destin leur permettront de se rencontrer à un moment précis, et l'occasion sera donnée à la première de "racheter", "réparer", "compenser" le tort qu'elle a fait à la seconde. Seule l'occasion est donnée, il appartient ensuite à la personne concernée, par la liberté qui est accordée à tout homme, de choisir de faire le bien ou non. Tant que le tort n'aura pas été réparé, les deux personnes concernées devront se rencontrer de vies en vies jusqu'au dénouement du lien qui les relie.

*******

C'est ainsi qu'on en déduira  lorsqu'un enfant handicapé naît dans une famille, que cela n'est pas sans raison, ni sans utilité pour les deux partis concernés.

- la personne handicapée :

Si une personne naît avec un handicap, c'est que les lois de la Vie ont estimé que cela pouvait lui être utile. Le handicap apporte à son esprit l'expérience nécessaire à son éveil, à sa maturation. Tout est pour son bien. Le corps handicapé n'est pas utilisé avec la totalité de son potentiel au cours de l'existence puisqu'il peut à peine se mouvoir dans certains cas ou bien le cerveau ne peut pas fonctionner de façon normale. Mais cela ne signifie pas pour autant que "l'esprit" de la personne (ou son âme) ne soit pas éveillée, ni ...

Lire la suite (fichier au format PDF)    pdf-icone
Vous aurez besoin pour ouvrir ce fichier du logiciel ADOBE READER.
Si vous ne le possédez pas dans votre ordinateur, vous pouvez le télécharger gratuitement en cliquant sur ce lien .