Skip to content

Le miracle de la guérison !

Texte protégé par un droit d'auteur :     copyright-logo-pour-sos-detresse

Tout le monde a entendu parler de miracles. Certains y croient, d'autres sont incrédules !
C'est très souvent sur les lieux des apparitions supra célestes que l'on constate des guérisons miraculeuses. Ainsi, de nombreux témoignages existent, affirmant la guérison de maladies après avoir effectué un pèlerinage à Lourdes en France, Fatima au Portugal mais aussi à Zeitoun en Égypte, Akita au Japon et tant d'autres endroits de la terre.
Il n'existe rien de mieux qu'un témoignage pour donner toute la dimension à un fait tel qu'un miracle.

Témoignage

Voici celui d'un médecin français, le docteur Charbonier. Il raconte :

dr-charbonier

"Quand j'étais enfant, j'ai fait une chute qui a provoqué une fracture polyfragmentaire de la tête humérale. Je fus plâtré pendant plusieurs mois et après une période de rééducation très pénible, je pouvais à peine lever le coude. Mes parents étaient très inquiets car ils savaient que je risquais de rester invalide à vie. Un jour j'ai surpris leur conversation et j'ai ressenti un besoin impérieux d'aller à Lourdes, sans toutefois savoir pourquoi. Mes parents ont consenti à m'y amener et nous avons suivi la procession. Lorsque nous sommes arrivés à la grotte, j'ai été submergé par l'émotion. J'ai vu tous ce gens qui venaient, plein d'espoir, déposer leurs vœux. Je n'ai pas demandé à guérir car j'avais oublié mon épaule, mais j'ai prié de toutes mes forces pour tous ces malades.
Pendant le voyage de retour, je souffrais toujours. Puis, arrivé chez moi, j'ai senti une chaleur irradier mon épaule avec en même temps une sensation de pression, comme si une main de géant m'enserrait. Je sus dès cet instant que j'allais guérir. Et en effet, dès le lendemain matin, tout était redevenu normal.
Le chirurgien, en voyant les radios, fut stupéfait du résultat et exprima son incompréhension quand il déclara qu'on aurait pu croire que l'épaule n'avait jamais été cassée." (*)

Comprendre le miracle

Bien d'autres témoignages existent, mais celui-ci explique très bien le processus du miracle. Voici pourquoi :
Ce qui semble être un miracle est en fait un processus parfaitement naturel mais qui est incompréhensible la plupart du temps à l'humanité car il lui manque certaines connaissances.
1) Un miracle ne peut être réalisé que dans le cadre des lois naturelles. Dans l'exemple ci-dessus, il a été possible de ressouder les os car ceux-ci se trouvaient dans le corps, en plusieurs morceaux. Il serait par contre impossible de faire repousser un membre du corps qui aurait été sectionné ou de faire apparaître un organe qui aurait été enlevé du corps.
C'est ainsi que certaines maladies sont guérissables alors que d'autres ne peuvent l'être.

2) La guérison "qui est possible" revêt un caractère miraculeux parce que celle-ci est "accélérée". Ainsi, le processus qui aurait pu nécessiter des mois, voire des années pour parvenir à la guérison, est réalisé en quelques secondes ou minutes....en tout cas, un temps très court. D'où le "miracle".

3) "Qui" réalise la guérison ? puisque dans le cas de miracle, aucun médicament, aucune thérapeutique n'interviennent. Parfois, un élément est posé sur l'endroit malade : comme de l'huile, une eau bénite, de la boue ou un objet qualifié de saint. Mais on sait que scientifiquement, ce n'est pas cet élément qui a pu provoquer la guérison.
Dans le cas de miracle, c'est la FORCE, la même que dans le cas de magnétisme, qui intervient (voir notre dossier : "Le magnétisme médical - introduction").
Il s'agit de la force qui flue en permanence dans l'univers et qui est issue de Dieu. C'est la même force qui permet à la nature de s'épanouir depuis des millions d'années, à la vie d'exister sur la terre, aux astres de poursuivre leur rotation ...

Cette FORCE présente partout n'est pas visible à l'œil humain. On ne peut qu'en constater les effets.
Elle est à la disposition de tout créature vivante qui sait l'employer.
La nature l'utilise depuis toujours car les bâtisseurs de la nature sont restés purs et reliés à leur Créateur.
On peut rapporter que Jésus l'utilisa pour accomplir les miracles de guérison durant sa vie en Judée. Lui qui était issu du divin pouvait puiser avec la plus grande intensité à cette force issue de son Père. Mais ses disciples, animés par une très grande foi, purent eux aussi réaliser des miracles.
De même, on peut citer Moïse, qui accomplit des faits grandioses en Égypte, même s'il ne s'agissait pas de guérisons.
Les magnétiseurs qui soignent par imposition des mains puisent toujours à la même force. Ils ont la capacité de s'y ouvrir et de la diriger ensuite vers la partie malade de leur patient en vue de la guérison.

4) L'attitude du MALADE

La personne qui veut guérir doit être OUVERTE  intérieurement. Cette ouverture n'est pas forcément consciente au sens intellectuel comme on pourrait le penser. Il s'agit d'une ouverture de l'âme, d'un désir intense, d'un souhait, d'une prière .... c'est différent selon chacun.

Ainsi, lorsque Jésus guérissait un malade, il disait souvent : "Va, ta foi t'a sauvée". Sans cette foi, le malade n'aurait pu recevoir la Force, même si celle-ci l'entourait pendant des jours durant. Il est indispensable que le malade s'ouvre à un moment donné pour que la force puisse le pénétrer. Cette ouverture peut ne durer que quelques secondes. Ce n'est pas la durée qui compte mais davantage l'intensité de l'ouverture ainsi que sa sincérité et sa pureté.

Une personne sceptique, qui refuse de croire en Dieu, ne peut être touchée par la force. Peut-être que certains rétorqueront que des incroyants ont été guéris. Mais qui peut se permettre d'affirmer qu'il sait ce qui se passe dans le cœur de son prochain ? Dans une situation de détresse, d'émotion intense, chacun peut avoir un instant de réelle communication avec ce qu'il y a de plus élevé, prier sincèrement, s'amender, avoir le désir profond de changer sa vie, éprouver de la compassion pour les autres ... c'est l'équivalent d'une prière mais elle n'est pas forcément reconnue comme telle. Cela provoque cependant l'ouverture nécessaire au déversement de la force.

5) L'accomplissement du miracle

Lorsque toutes les conditions requises sont remplies et que la Grâce divine décide d'accorder la guérison, car elle sera utile au bénéficiaire, la Force peut être dirigée vers celui qui la mérite. Dans l'au-delà, il existe de nombreuses entités prêtes à aider, à servir en toutes circonstances. Celles-ci guident la Force jusqu'à l'intéressé et "peuvent agir" sur son corps à l'endroit nécessaire afin d'apporter la guérison. Ces entités spécialisées dans le domaine de la santé sont compétentes pour diriger la Force sur l'organe qui en a besoin et même "manipuler" le corps quand c'est indispensable.
C'est pourquoi la personne miraculeusement guérie ressent parfois un tremblement qui traverse son corps, une pression, une douleur courte, un fourmillement etc... peu de temps avant sa guérison ; il s'agit de l'action de la Force agissant sur son organisme.

Explication du témoignage :
Le témoignage du Dr Charbonier est complet car il correspond aux éléments précédents :
1 - son épaule pouvait être réparée physiologiquement, les morceaux d'os existaient, disséminés à cet endroit lésé du corps.
2 - sa guérison a été réalisée en moins d'une nuit, elle a donc été rapide.
3 - aucun médicament ou autre moyen connu n'est intervenu dans la guérison. C'est un élément non palpable, la Force de Dieu qui a permis le miracle.
4 - son ouverture intérieure s'est effectuée à Lourdes, par l'émotion intense qu'il a ressenti sur le lieu de Pèlerinage. De plus, au lieu de penser uniquement à lui, il n'a éprouvé qu'amour et compassion pour les autres malades. Cette attitude a été déterminante pour sa guérison. Par la suite, son destin l'a conduit à aider les malades grâce à son métier de médecin anesthésiste. Il a donc bien utilisé la grâce divine qui lui a été offerte lors de cette guérison.
5 - la guérison a été accomplie par un aide de l'au-delà qui lui a remis l'épaule en forme en utilisant la Force divine. Il a senti la chaleur et la pression de l'entité qui lui enserrait l'épaule pour la guérir.

L'auto-guérison
La guérison miraculeuse s'opère grâce à la Force du Créateur et cette Force est disponible à tout moment ainsi qu'à tout endroit de la terre.
Tout être humain a la possibilité de s'y brancher lui-même pour la recevoir, ce qui signifie qu'il a la possibilité de se guérir lui-même s'il se place dans les dispositions nécessaires. Il existe des guérisons inexplicables et incompréhensibles à la médecine qui sont survenues, sans que les malades se soient rendus à un lieu de Pèlerinage, sans qu'ils aient reçus les soins d'un magnétiseur ....
C'est parce que ces personnes ont effectué sur elles-mêmes un travail intérieur qui était souhaité par les lois divines et qu'elles se sont ainsi ouvertes à la Force capable de soigner.
Il existe bien sûr une différence entre les accidents corporels et les maladies. Les maladies ont une cause qui peut être d'origine psychosomatique (voir le dossier : l'origine psychologique des maladies) Le solutionnement de cette cause psychique peut donc entraîner la guérison de la maladie.
Le point important de l'auto-guérison est l'ouverture du malade afin qu'il puisse recevoir la Force capable de le guérir. Cette ouverture peut avoir lieu n'importe où. Ce ne sont pas les lieux de Pèlerinage qui sont particulièrement sacrés et qui sont seuls "autorisés" pour guérir. Sur les lieux de Pèlerinage, les conditions particulières sont réunies afin de favoriser une ouverture de l'âme. C'est pourquoi tant de guérisons ont lieu à ces endroits là. Les personnes effectuant un pèlerinage oublient leurs soucis quotidiens et terrestres, elles sont dans la détresse et donc, de ce fait, leur âme est plus réceptive. Elles prient beaucoup et sont tournées essentiellement vers le spirituel. Elles entendent de beaux chants, sont imprégnées d'une atmosphère de recueillement. Cet ensemble de choses, qu'elles vivent lors d'un pèlerinage, contribue à ouvrir leur âme à la Force divine.
Mais toute personne qui parvient à se préparer intérieurement dans des conditions similaires à celles d'un pèlerinage peut tout autant s'ouvrir d'une façon telle, qu'elle soit aussi capable de recevoir la Force qui peut la guérir. Ces conditions sont plus difficilement réalisables lorsqu'on est seul car il n'y a pas l'atmosphère d'un lieu de prière, mais c'est cependant tout à fait possible.

shelley-yatesUn exemple surprenant : celui de la guérison du fils de Shelley Yates au Canada. Il est resté sous l'eau glacée d'un lac pendant plus de 20 mn (la voiture étant tombée dans le lac). Il a pu revivre une vie normale alors que les services médicaux ne laissaient supposer aucun espoir de survie correcte.
Dans cet exemple, l'enfant ne s'est pas ouvert seul à la Force puisqu'il était inconscient, ce sont ses proches qui lui ont insufflé la Force en se relayant continuellement à son chevet. Ils lui ont communiqué tout l'amour qu'ils portaient et ont réussi à le sauver.
Lire le récit de l'accident, du sauvetage et de la guérison. (diaporama)

Conclusion
Les guérisons miraculeuses existent donc vraiment.
Elles résultent d'un processus explicable et conformes aux lois de la nature, aux lois de Dieu. Certes, elles ne sont pas reconnues par la science car celle-ci ne dispose encore que d'un savoir incomplet et n'a pas accepté de reconnaître que Dieu est le Créateur de tout ce qui existe. La plupart des scientifiques et des érudits nient ou ne veulent pas reconnaître la Force divine. Cette Force, à la disposition de tous, n'est donc utilisée qu'inconsciemment dans certains cas ou bien, dans d'autres circonstances, elle est utilisée par des gens croyants, simples, remplis d'amour pour leurs prochains, des gens dont l'âme est restée vivante.

(*) L'intégralité de l’interview du Dr Charbonnier peut être lue sur son site :
http://jean-jacques.charbonier.fr/ImagePresse/Doc90.htm