Skip to content

Les lois de Dieu

Texte protégé par un droit d'auteur :     copyright-logo-pour-sos-detresse

La plupart des humains –même les croyants- ignorent totalement que Dieu a instauré des lois qui régissent l'univers. Ces lois sont parfaites, immuables, éternelles.

Depuis la création de l'univers, ces lois dirigent les mondes de façon indépendante. Elles ont été crées une fois pour toutes et Dieu n'a pas besoin d'intervenir dans les événements du monde ou de chacun en particulier, pour observer, contrôler, juger, punir ou récompenser comme on le croit si souvent. Dieu est en dehors de la création, bien au-dessus de nos préoccupations quotidiennes, mais il a instauré des lois auto-actives qui gèrent les événements en toute justice.

Nous pouvons résumer par "loi de l'amour" l'ensemble des différentes lois dont nous sommes entourés, mais il s'agit du véritable amour comme les hommes ne sont pas capables de le concevoir. Car ces lois ne tolèrent pas la moindre erreur, pas la moindre injustice et elles sont le gage du plus grand amour qui soit.

Depuis que l'homme est arrivé sur terre, elles ont été plusieurs fois communiquées par des êtres appelés et ont été expliquées dans un langage qui correspondait au degré de maturité du peuple qui les recevait à ce moment-là. Tous les peuples en ont été informés quand ils ont été suffisamment prêts pour cela. Cependant au fur et à mesure que le temps a passé, le sens profond que renfermaient ces lois a été oublié ou dénaturé. Il n'est resté que des formes que les hommes ont adaptées à leur convenance. Leur véritable sens a été perdu. C'est pourquoi, les connaissances qu'il en reste aujourd'hui ne parviennent plus à nous rendre compréhensible le sens de l'existence.

L'homme d'aujourd'hui a besoin d'explications adaptées au monde moderne qui est le sien. Des explications  qui lui permettent de comprendre les événements en toute logique. Autrefois, ce que ressentait son cœur suffisait, mais aujourd'hui son cerveau est tellement développé, qu'il est indispensable qu'il comprenne les lois.

Les lois de Dieu sont réunies au nombre de trois grandes lois principales qui gèrent l'ensemble des événements de l'univers.

Citons en premier : la loi de réciprocité des effets.

Elle est encore appelée loi du choc en retour, loi des semailles et des moissons, loi du karma. Elle est citée dans l'Ancien Testament par la formule bien connue : "Œil pour œil, dent pour dent". Jésus l'a très bien résumée d'une façon on ne peut plus simple : "l'homme devra récolter ce qu'il a semé". C'est très clair. Cependant l'être humain a accommodé ces paroles à sa façon en réduisant sa portée. C'est une grave erreur. Cette loi s'applique à tout ce que l'homme sème, que ce soit par des actions, par des paroles et aussi avec des pensées. La portée de cette loi est donc considérable et essentielle dans le destin de l'être humain. Car savons-nous combien d'actes nous créons chaque jour, combien de paroles nous disons et combien de pensées nous émettons ! Multiplions par le nombre de jours d'une existence terrestre ! C'est innombrable. Et nous devons subir la conséquence de chacun d'eux !

Quelle responsabilité cela n'implique-t-il pas envers nous-mêmes ! En effet nous sommes vraiment responsables de tout ce qui nous arrive de bien ou de mal. Nous avons été l'auteur de la conséquence qui nous touche et cela sans la moindre erreur possible.

C'est en observant notre entourage que nous pourrons constater les effets de cette loi. La nature nous en donne le premier exemple. En semant du blé, on récolte du blé, en plantant un poirier, on ne récolte pas des pommes. Cela semple parfaitement évident mais cela s'applique aussi à la vie des humains. Pensons au dicton : "qui sème le vent récolte la tempête".  Cela prouve que les hommes ont déjà observé les effets de cette loi. S'ils ne l'ont pas reconnue de façon évidente, c'est qu'ils ont oublié d'y adjoindre la notion de temps. En effet, en semant du maïs, la récolte n'a pas lieu le lendemain, mais plusieurs mois après. En plantant un jeune arbre pour son bois, la coupe n'interviendra que plusieurs décennies après, voire un siècle !

C'est ainsi qu'il ne faut pas restreindre notre observation de la vie à quelques jours ou quelques années.. Dans certains cas, le choc en retour  est très rapide (quelques secondes pour une claque après de malencontreuses paroles), dans d'autres cas, cela nécessite une ou de nombreuses années. Il y a  encore des cas où la récolte n'interviendra pas au cours de la vie actuelle du semeur, mais dans l'une de ses vies futures.

C'est pourquoi dans de nombreux cas de répercussions qui surviennent tout au long d'une vie, on ne se souvient pas de la cause qui est à l'origine de l'événement. Mais une chose est certaine : Dieu ne tolère pas d'injustice, l'homme mérite les événements qui surviennent dans sa vie, que ce soit douloureux pour lui ou que cela lui cause de la joie. Car n'oublions pas que si l'on parle souvent de punitions ou châtiments, il existe aussi des "récompenses". Tout est fonction de nos semailles.

En plus, dans "Qui sème le vent récolte la tempête", il y a aussi la notion d'intensification, de grossissement entre les semailles et la récolte. Cela est dû au fait que non seulement on récolte le genre de ce que l'on a semé mais en plus viennent s'y adjoindre les semis des autres personnes qui ont envoyé "en l'air" des semences d'un genre similaire. Par un phénomène d'attraction toutes se regroupent et ramènent à chacun la récolte multipliée-

Étudions à présent le but de cette loi. C'est important, car si une personne croit sincèrement en Dieu et reconnaît à présent qu'elle mérite tout ce qui lui arrive, cela ne suffit pas. Il faut qu'elle comprenne pourquoi c'est ainsi et surtout, que cela lui soit utile. Une foi servile n'a aucune valeur. La foi doit être vivante pour qu'elle soit utile à l'être humain. Il existe des personnes qui acceptent leur destin en soupirant : "c'est mon karma, je n'y puis rien, je dois m'y soumettre". C'est une erreur si elles ne vont pas plus loin. Elles doivent se poser des questions : "Pourquoi ? Quelles leçons dois-je en tirer ? Qu'ai-je à apprendre ? Qu'y a-t-il d'erroné dans mon comportement, dans ma vie ? Que dois-je changer ?

En effet, la loi des semailles et des moissons n'existe pas uniquement pour attribuer récompenses et punitions aux hommes, elle a une valeur éducative. Elle est une grande aide pour faire prendre conscience à chaque homme de ses erreurs. Sans elle, il resterait des siècles dans ses erreurs sans s'en apercevoir.

Prenons l'exemple d'un négrier qui fit le commerce d'esclaves entre l'Afrique et l'Amérique dans les siècles passés, considérant les esclaves comme du bétail. Lors d'une réincarnation, il pourra se retrouver dans la situation inverse, c'est-à-dire être lui-même un noir américain ou africain du sud, souffrir de la ségrégation raciale et subir ce qu'il a lui-même infligé à d'autres lors de sa vie précédente. C'est à la fois le retour de ses actes passés mais, n'est-ce pas la meilleure façon pour lui de prendre conscience de l'égalité des hommes, du respect d'autrui et d'être dégoûté pour toujours d'un tel comportement ? Il sera marqué par ce qu'il aura vécu avec tellement d'intensité et par la grande souffrance qui en résulte. Mais comme l'homme possède la liberté de ses décisions, plusieurs chemins s'ouvrent alors à lui. Il se peut que la révolte naisse en lui avec le désir de se venger. En se comportant ainsi, il n'aura pas tiré la bonne leçon du destin. Il se peut à l'inverse qu'il prenne conscience que ce comportement raciste est ignoble et faux, qu'il prenne la décision de ne jamais se comporter lui-même de la sorte vis à vis des races quelles qu'elles soient, qu'il développe alors en lui l'amour du prochain et aide d'autres hommes qui souffrent. Peut être aussi que son action permettra que de telles situations cessent définitivement. Dans ce cas, il aura tiré la bonne leçon du destin, de nouvelles voies s'ouvriront devant lui, sa vie se trouvera améliorée.

N'est-il pas capital que les êtres humains aient connaissance de cette loi grandiose, si déterminante dans la vie humaine et qui peut changer la face du monde ! L'homme est donc réellement maître de son destin, il peut lui donner l'orientation qu'il choisit mais il en est en même temps responsable, c'est-à-dire qu'il doit subir les conséquences de ses choix.

*

La seconde loi de Dieu est la loi d'attraction des affinités.

Elle est connue, transmise par les proverbes : "qui se ressemble, s'assemble" ou encore "dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es". Mais si cette loi est connue, on n'en mesure pas suffisamment toute la portée. Comme pour la première loi, ses conséquences débordent largement du cadre qui lui a été attribué jusqu'ici. En effet, cette loi ne s'applique pas uniquement aux relations dont s'entoure l'être humain de façon visible, elle s'applique à de nombreuses choses invisibles aux yeux terrestres.

L'homme a la capacité d'attirer à lui tout ce qui est en affinité avec son être intime et cela commence par les pensées et les intuitions. Lorsque l'une d'elles surgit en lui, elle attire celles de même affinité qui existent déjà dans l'univers et qui viennent donc la renforcer. Et là encore, suivant l'orientation donnée par l'être humain, cela peut être tout à son avantage comme cela peut lui nuire. Par exemple, si quelqu'un porte en lui un projet constructif et, très déterminé, se lance dans l'action avec courage, optimisme et persévérance, il va attirer à lui les pensées qui émanent d'autres personnes du monde portant en elles cette même détermination. Son courage va recevoir ainsi une force supplémentaire et cela sera gage de réussite. C'est pourquoi "la chance sourit aux audacieux".

Il est bien connu que dans les hôpitaux, les patients ayant un bon moral guérissent plus vite que les autres. Dans le milieu sportif, les athlètes bien préparés psychologiquement et croyant à la victoire ont plus de chance de gagner que ceux qui manquent d'assurance.

Les hésitants, les faibles, les déprimés, attirent eux-aussi le même genre d'intuition que les leurs et ils s'affaiblissent encore plus, ils ont peu de chance de réussite dans leurs projets. C'est pourquoi "il sera retiré aux faibles le peu qu'il leur reste !", "la peur attire le danger".

La loi d'attraction des affinités nous montre une fois de plus la responsabilité que nous avons dans notre destin. En ayant connaissance de l’aide qui existe autour de nous, sachons l’utiliser et la mettre à profit pour avancer avec confiance dans la vie.

Cette loi revêt une grande importance lors de la naissance d’un enfant. Dès qu’une femme est enceinte, elle attire à elle des âmes de l’au-delà en attente d’incarnation sur terre. Ce sont des âmes en affinité avec elle ou avec son entourage. Chaque femme a donc une influence déterminante sur sa descendance. Si les intuitions qui émanent d’elle sont nobles, elle attirera une âme qui porte la noblesse en elle. Mais si elle a des défauts importants qu’elle ne maîtrise pas, elle attirera une âme présentant les mêmes défauts qu’elle. Son entourage est aussi important car il peut avoir la même faculté d’attraction. C’est pourquoi l’enfant peut avoir des traits de caractère semblables à ceux de son père ou à d'autres personnes de la famille mais aussi à des collègues de travail si elle passe beaucoup de temps avec eux. Toute femme enceinte doit donc surveiller son entourage et ses fréquentations si elle ne veut pas voir arriver "une brebis galeuse" au sein de sa famille.

Lors d'une naissance, la première loi citée : "la loi de réciprocité des effets" a aussi beaucoup d'importance à cause des liens que l'on a tissés avec d'autres êtres lors de ses vies passées. On ne peut savoir laquelle de ces deux lois sera prioritaire, donc il vaut mieux mettre toutes les chances de son côté en ce qui concerne la loi des affinités. D'ailleurs cette connaissance a existé chez certains peuples où la coutume voulait qu'une femme enceinte soit isolée de la tribu.

La loi des affinités nous prouve aussi que nous nous trouvons dans le milieu familial, professionnel et relationnel qui est en affinité avec nous. Si nous en sommes insatisfaits, nous ne devons pas accuser nos parents, nos chefs, etc. … Cela peut changer et ne dépend que de nous. Au lieu de vouloir changer les autres, commençons par nous-mêmes. Transformons-nous d'abord et le monde qui nous entoure changera ensuite ! Nos affinités seront différentes et nos fréquentations le deviendront aussi.

Cette loi a été connue autrefois et l'est encore chez divers peuples où subsiste l'esprit de castes ou de corporations. Cependant si la rigidité existe dans cette mentalité, on aboutit à une situation malsaine. Il est nécessaire qu'une évolution soit offerte à chacun afin de vibrer dans la loi du mouvement. La plupart du temps, on constate qu'une loi destinée à aider l'humanité a été progressivement détournée de son but initial par les tenants du pouvoir afin qu'elle serve à leur profit. Et les bienfaits qu'auraient pu en tirer les hommes se sont transformés en malédiction pour eux.

*

La troisième loi de Dieu est la loi de la pesanteur.

Cette fois, tout le monde va s'exclamer que cette loi est connue de tous ! Certes, dans le domaine matériel du monde visible qui nous entoure, cette loi est connue et utilisée par chacun dans les occupations journalières et elle est exploitée par la technique. C'est l'application de l'observation de la pomme du savant Newton : tout objet plus lourd que l'air tombe sur la terre.

Si cette loi est importante, c'est qu'elle s'applique aussi dans notre vie au domaine spirituel, domaine qui est invisible à nos yeux, mais dont nous pouvons en observer en partie les effets. L'âme de chaque être humain n'est pas soumise à la pesanteur terrestre mais à la loi de la pesanteur spirituelle.

Chaque homme a la possibilité, par son comportement, d'élever son âme ou de la faire sombrer. Durant sa vie, il doit prendre de nombreuses décisions et, selon l'orientation de son vouloir pour le bien ou le mal, il se trace un chemin qui conduira son âme vers le haut ou vers le bas. Il se peut que matériellement tout lui réussisse et qu'il vive dans l'aisance ; si cette réussite s'est faite aux dépens d'autrui et avec des moyens peu avouables, il s'est néanmoins construit une route qui fera sombrer son âme après son décès ! A ce moment-là, il n'y aura plus d'échappatoire possible. Il sera contraint de se diriger, selon les lois de Dieu, vers le lieu qu'il s'est lui-même préparé par son comportement sur terre. Bien sûr, plus il se sera mal comporté, plus il ira vers le bas et plus il se sera bien comporté, plus il se dirigera vers les hauteurs.

Combien de gens se soucient durant leur vie sur terre de ce qu'il adviendra après leur mort ? Et combien ont la conviction qu'ils se forgent eux-mêmes durant leur vie terrestre leur future place dans l'au-delà par leur comportement de chaque jour ? Il serait temps d'y réfléchir.

La loi de la pesanteur spirituelle n'est pas totalement inconnue des hommes car bien des expressions populaires s'y réfèrent. Ne dit-on pas par exemple "sombrer dans la déprime ou dans l'alcool" alors qu'on n'entend pas "s'élever dans la déprime". L'existence d' expressions de ce genre, comme encore "la descente aux enfers" prouve que les hommes ont su que leur âme pourrait être élevée ou non selon leur comportement.

Lors de la vie sur terre, le degré d'élévation de l'âme peut déjà être ressenti et transparaître par l'expression des yeux d'un être humain. Normalement ses paroles et ses actes devraient être aussi le reflet de son âme mais ce n'est pas toujours le cas, car l'art de la tromperie s'est infiltré en bien des gens.

Après la mort, chaque âme quitte le corps terrestre et se rend à l'endroit fixé pour elle. Elle peut jouir d'un bonheur sans équivalence terrestre dans les régions de lumière si elle a vécu dans le respect des lois de Dieu. Par contre, si elle s'est mal comportée, les profondes régions ténébreuses seront son lieu d'aboutissement.

*

En fait, on s'aperçoit qu'après la mort terrestre, le lieu d'accueil de l'âme humaine dépend des trois lois citées précédemment : ce lieu sera plus ou moins élevé selon le degré de pesanteur de l'âme. De plus, chaque âme se retrouve avec des âmes qui lui ressemblent, donc là où les affinités sont les mêmes. Et pour finir, l'âme arrive à l'endroit qu'elle mérite, en fonction de la loi de réciprocité des effets.

C'est ainsi que l'on constate dans ce cas –et dans bien d'autres encore en observant la vie– que les trois lois de Dieu, permettant d'expliquer le fonctionnement du destin dans la création, s'imbriquent les unes dans les autres pour aboutir à la loi unique de l'amour divin. Il est nécessaire de les distinguer une par une pour les expliquer et en permettre la compréhension. Cependant, elles n'agissent pas uniquement de façon indépendante, elles s'interpénètrent pour agir en toute justice selon l'amour parfait de Dieu.

M.A

Retour à l'accueil de "conférences"

 


________________________