Skip to content

Sida

Texte protégé par un droit d'auteur :     copyright-logo-pour-sos-detresse

Vous voulez tout savoir sur le sujet :
Je réponds de suite à votre interrogation : Que faut-il faire pour se préserver du SIDA voire en guérir lorsque l'on est atteint ?

Une seule réponse : LA MORALITÉ

couple-heureux

Je vais vous donner tout de même quelques explications supplémentaires bien que la réponse en soi apporte à elle seule le remède à ce problème épineux.

Mais bref ! Voici les éléments de réponses que vous connaissiez en fait car quiconque réfléchit sait que le SIDA n'est que la conséquence d'une attitude irresponsable de l'Homme en matière de sexualité.
Arrêtez d'un coup le comportement insensé des Hommes en ce domaine, vous verrez que le SIDA va marquer un coup d'arrêt ! Mais, je ne suis pas là pour changer l'humanité, juste pour essayer d'aider quelques-uns, qui voudront bien écouter, à modifier leur comportement.

En fait, la relation sexuelle n'est pas bannie des actes que l'Homme est autorisé à accomplir en ce monde (*), mais nous sommes loin d'un usage raisonnable et bienfaisant de cet événement qui fait pourtant partie intégrante des fonctions naturelles de l'être humain.
Ainsi, -même si à l'intérieur d'un couple qui s'aime et souhaite passer le restant de sa vie ensemble, il serait bon de réfléchir à la conduite à avoir en ce domaine- un abus ne conduira certainement jamais à l'émergence de cette maladie qu'est le SIDA.

Non, quand je parle d'abus, il s'agit bien évidemment de la "diversité des rapports sexuels", sous-entendu le nombre de "partenaires" avec qui cela se passe !
Toute la problématique est là ; l'Homme n'est pas un animal !

L'apparition et la prolifération du SIDA n'est que la conséquence, la sonnette d'alarme du fait que l'Homme ne respecte pas les Lois de Dieu.
L'Homme est tenu de cultiver la "Fidélité" qui est une vertu ; c'est un devoir envers le Créateur  qui nous a permis de vivre ici-bas sur terre mais dans le seul but  de remonter un jour au Paradis d'où nous sommes issus -à l'état de germes inconscients pour y retourner à l'état conscient, responsable et actif…(**)-.
Pour retourner au Paradis, il faut rester pur. Seule la Fidélité le permet : la fidélité au sens humain telle qu'on la connaît sur cette terre, c'est à dire : avoir un conjoint ou un compagnon (une compagne) et vouloir rester avec lui sa vie durant (au moins envisager d'y parvenir) sans en changer tous les quinze jours et puis la Fidélité au sens plus large  (qui inclut la notion précédemment citée) mais qui signifie surtout le respect en général des Lois de Dieu.

Vous allez dire : "C'est bien beau tout cela mais ça ne nous intéresse pas ; tout ce que l'on veut, c'est pouvoir se faire plaisir, se donner du bon temps !"

Certes, mais cela ne vous soustrait aucunement à ces Lois. Que vous en ayez connaissance, que vous vous soumettiez de plein gré à leur fonctionnement ou pas, cela ne change rien au fait que nous y sommes tous soumis et nous n'y pouvons rien changer.

L'Homme doit se comporter comme il faut !
Bien sûr, il est libre de faire ce qu'il veut et est en droit d'enfreindre les Lois de Dieu mais il lui faut alors compter avec les conséquences.

C'est simple la vie en fait.
Il suffit de savoir comment fonctionnent les mécanismes qui nous régissent, l'Homme et l'univers en général et ensuite de choisir sa façon de se comporter :
1 – Bien…ce qui nous entraîne vers le Haut.
2 – Mal…ce qui nous attire vers le Bas

En ce qui concerne le SIDA, c'est un signal d'alarme pour dire à l'Homme en général : "Tu ne te comportes pas bien ; vois, les maladies que tu récoltes, elles sont tout simplement là pour te rappeler que tu ne dois pas te comporter comme cela sur le plan sexuel".

L'Homme doit contrôler ses instincts et ne pas se livrer à l'acte sexuel de façon irraisonnée ; qui plus est avec une multitude de personnes. C'est contraire à toute notion de fidélité et encore plus à une idée de MORALITÉ.
Or l'Homme est là sur terre pour s'ennoblir et si possible également son environnement, son entourage. Cela passe par une conduite tendant vers la perfection, voire l'irréprochable -sinon, il devra revenir de très nombreuses fois sur terre avant d'achever son périple cosmique ; c'est le principe de la réincarnation (**)-.

Si tel ou tel fait peut maintenant passer aux yeux des Hommes comme coutumier et entré dans les mœurs, il n'en demeure pas moins qu'aux yeux de Dieu, il demeure impur.
On ne joue pas impunément avec son corps et avec son âme.

Le SIDA est la conséquence d'un comportement impur ; il ne faut pas s'étonner que le corps en soit souillé par la maladie…mais elle n'est pas irrémédiable.

(*)  Pour plus d'explications, lire la conférence "La relation sexuelle"
(**)   "             "              "               "             "           "La réincarnation - Le sens de la vie".

M.A

Retour à l'accueil de "articles"

 


________________________