Skip to content

Huile de millepertuis

Contenu protégé par un droit d'auteur :     copyright-logo-pour-sos-detresse

L'huile de millepertuis (hypericum perforatum) est réputée pour soigner les blessures d'une manière douce.
Contrairement à de nombreux désinfectants qui  "piquent" sur la peau et les blessures parce qu'ils sont à base d'alcool, l'huile agit par la douceur. De ce fait, elle peut être apposée sur des plaies ouvertes et surtout sur les blessures des enfants qu'elle ne fera pas pleurer !

bouquet-millepertuis

feuille-de-millepertuis

L'huile de millepertuis calme la douleur, elle empêche l'inflammation de la blessure et assure une bonne cicatrisation.

Indication

L'huile de millepertuis est recommandée (en compresses) pour soigner les blessures, les plaies (même ouvertes), les coups, les inflammations, les coups de soleil.
On l'utilisera en frictions pour calmer les douleurs : au ventre, au dos (lumbago, sciatique), les rhumatismes.
C'est aussi une bonne crème dermique, cependant, elle laisse la peau un peu huileuse.
En hiver, elle protège les lèvres et les mains du froid et des gerçures (préventivement et de façon curative).
Elle soigne aussi les brûlures ; dans ce cas, il est préconisé de la préparer avec de l'huile de lin.
Pour les soins des bébés, rougeurs et petites blessures, l'huile de millepertuis est préconisée pour sa douceur et son efficacité. Sans aucune adjonction, elle ne risque pas de provoquer d'allergies.
Les animaux apprécient aussi beaucoup les soins de leurs blessures avec l'huile de millepertuis.

Préparation

Il est très facile de préparer soi-même de l'huile de millepertuis. Elle se conservera deux ans à température ambiante. En la gardant plus longtemps, l'huile finira par rancir. Au froid, elle fige.
fleur-de-millepertuis huile-de-millepertuis

Par une journée ensoleillée, il faut récolter les fleurs jaunes ainsi que les boutons floraux (qui vont teinter vos doigts de rouge). Ne pas prendre les feuilles ni les tiges. La floraison s'effectue vers la fin juin. Le millepertuis est aussi appelé herbe de la saint Jean car il fleurit à cette période dans les régions tempérées. Cependant dans les régions au climat plus rude, il est possible d'en trouver jusqu'au mois d'août. La plante est reconnaissable à ses feuilles qui ont de petites glandes et qui paraissent ainsi criblées de trous quand on les regarde à la lumière. Certains millepertuis n'ont pas les feuilles "trouées", il ne faut pas les récolter.
Remplir un flacon ou une bouteille en verre à col large (genre bouteille de jus de fruit) de fleurs jusqu'en haut sans tasser.
Couvrir d'huile d'olive. Bien fermer  et placer au soleil  pendant environ trois semaines, (ou dans un endroit chaud). Vous constaterez que l'huile de millepertuis acquiert progressivement sa couleur rouge caractéristique. Il faut ensuite la filtrer et en remplir des flacons en verre teinté. Le filtrage s'effectue facilement à travers une passoire métallique fine. Si on y adjoint un papier ou un linge filtrant, c'est plus difficile car l'huile ne passe pas aisément au travers. Avec l'utilisation de la seule passoire métallique, il subsiste quelques résidus de plantes. Mais ceux-ci se maintiennent au fond du flacon, ce n'est donc pas très gênant. Avec le temps, un dépôt se forme au fond de la bouteille, tel une mère de vinaigre. Ne pas s'inquiéter, cela n'altère en rien la qualité de l'huile.
Pour une bonne conservation de ses vertus, il est recommandé de ne pas laisser ouvert le flacon trop longtemps lorsqu'on s'en sert. Il est donc conseillé d'avoir une bouteille de réserve qu'on ouvre rarement et une autre bouteille, petite, pour l'utilisation courante.

Utilisation

Compresses : mouiller un morceau de compresse stérile avec de l'huile de millepertuis puis le poser à l'endroit blessé (ou un morceau de coton ou d'ouate). Couvrir ensuite d'une feuille plastique ou d'un linge pour protéger. En effet, l'huile risque de graisser les vêtements et de les colorer. Maintenir le tout avec des bandes (genre Velpeau) ou un pansement adhésif selon l'endroit du corps et la taille de la blessure
Les compresses peuvent rester en place assez longtemps (12 heures) et être ensuite renouvelées suivant l'affection jusqu'à la guérison.

Témoignages

."En hiver, quand le froid est intense, que souffle la bise, avant de sortir, j'enduis mes lèvres d'huile de millepertuis, elle sont ainsi bien protégées. Si j'ai oublié de le faire et qu'elles sont toutes sèches à mon retour, je les enduis aussitôt, plusieurs fois s'il le faut et leur souplesse revient sans gerçures. Si des gerçures apparaissent durant l'hiver, l'huile les guérira aussi."

."Pendant l'hiver, si le travail en extérieur contraint à utiliser de l'eau et à se mouiller les mains au froid, celles-ci deviennent rugueuses et mêmes gercées. En les enduisant d'huile de millepertuis avant le travail et après, cet inconvénient n'arrivera pas."

."Tandis que mon enfant de deux ans pleurait, se plaignant de douleurs au ventre, avant de déranger le médecin la nuit, je l'ai frictionné d'huile sur le ventre, comme c'était indiqué sur le livre de Maria Treben, et la douleur a disparu."

." mon enfant avait la fâcheuse habitude de tirer les petites peaux qui se formaient parfois près de ses ongles des mains. C'était ensuite enflammé et douloureux. Un petit pansement à l'huile de millepertuis calmait rapidement la douleur, faisait disparaître l'inflammation et cicatrisait le doigt."

. Une agricultrice soigne toutes les blessures avec l'huile. Elle a guérit ainsi la main que son mari s'était fait prendre dans une machine par des compresses. De même une plaie au pied de son cheval. (témoignage de Maria Treben)...