Skip to content

L’adolescence, une période clé de l’existence

Texte protégé par un droit d'auteur :     copyright-logo-pour-sos-detresse

On peut répartir en quatre grandes périodes l'existence d'un être humain. Il est important que chacune soit vécue au mieux pour l'épanouissement de l'individu et la réussite de sa vie.

Lors de la première période qui est l'enfance, de la naissance à la puberté, l'enfant apprend progressivement à utiliser les possibilités que lui offre son corps physique dans un environnement restreint et sous la protection de sa famille et de ses éducateurs. Il est indispensable qu'il vive cette période vraiment comme un enfant : insouciant des problèmes du monde, proche de la nature et des animaux et avec une éducation judicieuse. Il est bien connu qu'un enfant qui n'a pas véritablement vécu son enfance ne sera jamais un adulte équilibré.

Il en est de même pour l'adolescence. Pendant cette seconde période, l'être humain quitte petit à petit le monde des enfants et approche celui des adultes. Il lui faut presque une dizaine d'années pour passer d'un monde à l'autre afin de devenir un adulte sûr de lui, capable d'assumer une vie remplie d'activité promotrice en pleine responsabilité. Si l'adolescence est mal vécue, l'être humain prend un mauvais départ dans la vie et peut perdre de nombreuses années avant de trouver son équilibre.

La période adulte est la plus longue, une bonne quarantaine d'années ou plus suivant les individus, elle est la raison d'être de l'existence humaine, le moment où l'homme agit dans toute la plénitude de sa force. Puis, lorsque ses forces physiques déclinent, se profile la vieillesse. Cette dernière période l'incite à se détacher progressivement du monde, à tirer pour lui-même les leçons de sa vie et à se préparer à celle qui l'attend dans l'au-delà.

***********

L'adolescence est une période fondamentale pour réussir sa vie. Elle est assez rarement bien vécue, remplie de conflits et de problèmes qui peuvent devenir très graves et elle peut alors conduire à une existence terrestre désastreuse. La situation a pourtant considérablement évolué en moins d'un siècle mais elle n'a cependant pas engendré une amélioration visible. En effet, jusqu'aux évènements de 1968, en France et dans d'autres pays, les adolescents étaient obéissants et soumis à leurs parents. Extérieurement, ils avaient un "bon" comportement social, mais combien ont souffert de cette obéissance forcée, combien ont enfoui à tout jamais tel élan qu'ils portaient, tel talent qu'ils auraient pu développer pour leur bien et celui des autres. Certains ont gâché une partie de leur vie par respect pour les traditions ou par devoir envers leurs éducateurs, entravant ou retardant ainsi leur progrès spirituel.

Après 1968, un grand changement est survenu : de plus en plus de liberté a été accordée aux adolescents, ce qui a conduit assurément à un épanouissement certain pour un grand nombre. Mais au fil des années, cette liberté s'est développée à outrance et on aboutit au début du vingt et unième siècle à l'excès inverse des siècles passés : ce sont maintenant les adolescents qui veulent dicter leur loi aux adultes ! Et ils ne sont pas plus heureux pour autant. Aujourd'hui, la plupart des adolescents accusent les adultes de tous les maux et ces derniers rejettent la faute sur les adolescents, certains tentent même de réprimer ce désir de liberté. En fait, tout excès nuit, l'absence comme l'excès de liberté. Certains préconiseront de revenir aux anciennes méthodes. Certes, la paix reviendra, mais sous la contrainte ! Est-ce une bonne solution ? N'est-il pas préférable que la paix règne de tous côtés, de plein gré, en un choix volontaire ? C'est, sans nul doute, le souhait de chacun, mais existe-t-il une solution à ce problème ? Oui, il existe bien une solution : il suffit de savoir ce qui se passe chez l'être humain au cours de son adolescence et de respecter ce processus (comme d'ailleurs pour les trois autres périodes de la vie). C'est la connaissance des événements qui permet leur compréhension et apporte la solution à tout problème. Or, une constatation s'impose : il faut reconnaître que, ni lors des siècles passés, ni à l'heure actuelle, on ne détient de vraie connaissance à ce sujet, ou bien cette connaissance a été perdue.

Que se passe-t-il au moment de l'adolescence ?

Après que l'enfant ait vécu environ une douzaine d'années dans un monde protégé, il devient adolescent, poursuit son développement physique et mental et s'ouvre vers le monde qu'il ne connaissait pas encore. La découverte du monde dans lequel il va vivre, prendre des décisions et les assumer, est capitale pour lui.

Trop peu d'adultes en sont conscients et ont oublié ce qu'ils avaient ressenti eux-mêmes à ce moment-là. Et s'ils essayaient de faire resurgir ces souvenirs afin d'être en mesure de mieux comprendre leurs adolescents !

A l'adolescence, chaque être humain prend véritablement conscience de son existence. Alors que son esprit sommeillait en lui pendant l'enfance, protégé comme dans un château fort, il s'éveille soudain à la vie et découvre le vaste monde où il va séjourner. Cela est comparable à l'ouverture du pont-levis du château. Ainsi, l'occupant du château peut se rendre à l'extérieur et de même, il peut aussi recevoir des influences extérieures à l'intérieur du château. Cette nouvelle situation bouleverse totalement la vie de l'intéressé. Heureusement, cette ouverture ...

Lire la suite (fichier au format PDF)    pdf-icone
Vous aurez besoin pour ouvrir ce fichier du logiciel ADOBE READER.
Si vous ne le possédez pas dans votre ordinateur, vous pouvez le télécharger gratuitement en cliquant sur ce lien .